RECENT POSTS: 

CATEGORIES

« Le loup et l’Agneau »


La raison des mots les plus forts

Du côté du prédateur, la faim, la traque, la chasse, les crocs, … et en face, la proie, le gibier, faible et innocent. C’est l’éternelle fable du Loup et de l’Agneau, celle qui veut que la raison du plus fort, soit bien sûr, toujours, la meilleure, à ce qui se dit… Et la force, où se cache-t’elle ? dans le physique ? Certainement. Mais dans les mots réside un pouvoir immense. Mental et visuel. Les mots et les glyphes qui les composent sont vivants et évoquent à eux seuls des univers complexes.

Illustrer une fable, en utilisant uniquement des éléments typographiques parait alors sensé et étoffe le récit d’une matière dense, fluide, malléable mais surtout au pouvoir évocateur bienvenu car, parfois, les mots laissent plus facilement la place à la projection personnelle que certaines images.

« Le loup et l’Agneau » de Jean de La Fontaine

Illustré par Stéphanie

Dans un exercice de typographie de Mr Terés imposant l’utilisation unique d’éléments de typographie en accord avec les propos du texte.